Tensions au FSM

, par  Association Etudes et Développement (AED)

Les mouvements de foule ou manifestations sauvages peuvent aussi parfois nous montrer les limites de la liberté d’expression et de l’esprit critique au FSM. 

En effet, il convient de se demander d’où proviennent les délégations des pays représentées en son sein ? La question se pose quand on sent une propagande gouvernementale s’ériger derrière les discours des participants au point d’en arriver à des démonstrations de haine envers un peuple opprimé. Délégations au service de la liberté et pour faire avancer les luttes ou délégations au service de l’intérêt des gouvernements sclérosant totalement le débat ? Malgré des électrons libres passés entre les mailles du filet, on remarque pour certains pays un discours propagandiste des gouvernements émanant des délégations. Citons par exemple les délégations vietnamiennes, vénézuéliennes ou marocaines. Etouffant la lutte, ce phénomène se révèle violent auprès des peuples opprimés venus chercher un soutien au FSM.

C’est derrière les pleurs des Sahraouis rendant hommage à leurs morts qu’on entend hurler la délégation marocaine en soutien à leur Roi. Violentant la mémoire des disparus, la haine et l’agression des Marocains noircit l’atmosphère, annihilant le désespoir des Sahraouis venus appeler au secours.

Voir en ligne : Tensions au FSM

Navigation

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur