Quelle place pour les associations jeunes et étudiantes au Forum Social Mondial ?

, par  Etudiants et Développement

Du 26 au 30 Mars prochain, le Réseau Étudiants et Développement, réseau national des associations étudiantes de solidarité internationale, participera au Forum Social Mondial de Tunis. Au-delà de la volonté de rendre compte auprès de ses partenaires des formidables dynamiques qui s’y produiront, E&D compte bien y porter la voix d’une Jeunesse militante et engagée dans des logiques de solidarité internationale différentes. A son humble échelle, E&D entend par ailleurs participer à la réflexion et à la construction de nouveaux modèles de sociétés plus justes, plus soutenables et plus solidaires.

Les Jeunes, acteurs du changement social

Partout dans le monde, la Jeunesse a été, et reste, au cœur des mouvements révolutionnaires ou sociaux qui, des printemps arabes aux indignés, ont secoué nos sociétés ces dernières années. Au-delà de cette manifestation visible, beaucoup de jeunes, ici ou ailleurs, s’engagent pour l’autre, dans des dynamiques de solidarité locale, nationale ou internationale. Seulement, cette pratique de l’engagement n’est trop souvent valorisée que dans les limites d’une image de la jeunesse associée à un amateurisme, à un engagement court et non facteur de réel changement.

Or, c’est bien de cela dont il s’agit : la reconnaissance d’une égale possibilité pour tout un chacun d’être acteur du processus social global dans lequel il s’insère. De fait, les étudiants agissent au sein de ce processus avec les atouts et les outils qui sont les leurs. Quel meilleur moyen pour valoriser leur voix qu’un évènement tel que le Forum, à mi-chemin entre ici et là-bas, afin que ces jeunes acteurs échangent et débattent de ce que chacun vit et rencontre à son niveau, trouvent à plusieurs les pistes d’un « vivre ensemble » souhaitable et possible, et fassent entendre leur vision d’un avenir qu’ils sont les premiers à construire ?

Pour une redéfinition des concepts

Conscients malgré tout que ce genre de pratiques n’est pas des plus courantes, E&D s’interroge aujourd’hui sur les concepts, parfois séculaires qui persistent encore et qui façonnent trop souvent les modes d’interventions des associations de jeunes et d’étudiants du « Nord » vers les « Suds ». Comment repenser le développement ? La coopération internationale a-t-elle encore un sens aujourd’hui ? Ainsi, quelles peuvent être les clés d’un processus de co-construction qui permettent à tous d’accéder à un monde plus égalitaire, ou chacun aurait la possibilité de prendre en main son propre avenir ?

C’est pour toutes ces raisons qu’E&D a décidé de participer au prochain FSM de Tunis. Les jeunes ne doivent plus être prisonniers des concepts qui les précédent et qui parfois entravent leurs actions.

Bousculons nos certitudes ! Inscrivons nos projets dans la durée !
Questionnons nos pratiques pour des partenariats plus éthiques !
Remettons l’inter-culturalité au centre de notre engagement !
Redonnons du sens à la participation collective et à la co-responsabilité !
Envisageons la réciprocité  ! Faisons vivre le faire ensemble !
Réinventons de nouvelles solidarités  !

Voir en ligne : En savoir plus sur le réseau Etudiants et Développement

Navigation

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur