Jeunes, culture et cérémonie d’ouverture de l’Assemblée préparatoire du Forum social mondial

, par  e-joussour

Concernant « le grand défi que constitue la place des jeunes dans la dynamique du processus du fsm » : extraits d’un compte-rendu de l’atelier « Jeunes-Culture » de l’assemblée préparatoire du fsm 2013 qui a eu lieu à Monastir du 12 au 27 juillet 2012.

La soirée d’ouverture du jeudi soir a été forte d’événements et de rebondissements. Nous en avons profité pour échanger avec le groupe de jeunes de Tunis et de Monastir qui ont travaillé sans relâche pour que la programmation culturelle pour ce forum reflète la créativité dont ils font preuve depuis les événements de décembre 2011 et janvier 2012. Illustration de la difficulté d’intégrer une jeunesse pourtant mobilisée dans ce processus, de façon unanime, les jeunes interviewés ont montré leur mécontentement face au non respect du programme culturel par les organisateurs, et le fait qu’un programme parallèle a été mis en exécution à la dernière minute.

Le nombre important d’interventions en début de soirée présentant le Forum Social Mondial ; ces présentations ont duré plus que 2 heures et ce n’est que vers la toute fin de la soirée que les jeunes artistes invités ont pu présenter certaines de leurs performances, avec brio d’ailleurs. Malheureusement, il ne restait, comme spectateurs qu’un petit groupe, la majorité d’entre eux étant déjà partie et certains jeunes artistes n’ont pas pu s’exprimer malgré leur préparation. En les écoutant de plus près, on s’aperçoit que les jeunes ne comprennent pas pourquoi on ne leur donne pas plus de marge de manœuvre afin de gérer et d’organiser les événements culturels. Plus spécifiquement, ils évoquent le conflit des générations les séparant des organisateurs et de sponsors officiels de l’événement (...). Certains vont jusqu’à se questionner sur la pertinence de faire un Forum social en Tunsie alors que les participants vivent des conditions de séjour très différentes selon leur pays d’origine, leur classe sociale et les associations qu’ils représentent Indéniablement, la soirée d’ouverture du jeudi soir est emblématique du grand défi que constitue la place des jeunes ainsi que l’articulation de leur rapport avec leurs aînés dans la dynamique du processus du FSM (...).

Par Marwane Tlili

Voir en ligne : Retrouvez l’article sur le site e-joussour

Navigation

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur