Diocèse de Torit

Type : Diocèse

Effectif de l’organisation : Environ 500 personnes

Pays : Soudan du Sud

Lieux d’intervention : État de l’Equateur oriental – un des dix états du Soudan du sud.

Présentation de votre structure : Le diocèse de Torit travaille en partenariat avec les structures des communautés locales, déjà existantes depuis plus de vingt-cinq ans. Il connait très bien la région, tant sur le plan socio-économique, culturel que géographique. Le diocèse réussit avec succès la mise en œuvre de ses projets dans les domaines explicités ci-dessous.

Actions menées actuellement :
Formation de toute la communauté de l’équateur oriental aux soins médicaux de base et aux gestes de premiers secours, tant sur le plan curatif que préventif – au sein de huit centres de santé (dont deux tendent à devenir de véritables hôpitaux) pouvant employer jusqu’à 141 personnes.
Donner et améliorer l’accès à l’éducation aux enfants et aux adolescents au travers de trois collèges, un centre de formation professionnel, 16 écoles primaires et plus de 10 écoles maternelles. 12 paroisses fournissent ainsi un apprentissage à plus de 15000 élèves (adultes comme enfants). Elles sont gérées par 200 salariés, membres du personnel, désormais rémunérés par le gouvernement après signature de l’accord en 2007.
Mise à disposition d’installations WASH, permettant le forage de plus de 10 nouveaux puits de forages par an et permettant la réhabilitation de la trentaine qui se détériore chaque année. Un bon nombre de sources d’eau traditionnelles (puits peu profonds, bassins et barrages) ont été améliorées, capable maintenant de fournir suffisamment d’eau potable pour le bétail et les humains. De plus, la communauté bénéficiaire a été formée à cela et dispose d’outils appropriés pour le faire elle-même.
Renforcer les capacités des migrants vers l’autosuffisance grâce à la mise en œuvre des activités de sécurité alimentaire (agriculture, vétérinaire, sylviculture et de l’intervention humanitaire d’urgence en cas de besoin), ainsi que des programmes d’autonomisation des communautés
La radio FM est un outil efficace pour l’apprentissage et le partage d’informations avec l’ensemble de la communauté de l’Equateur oriental. Bien qu’établie il y a moins d’un an, elle a joué un rôle déterminant dans la diffusion de l’information. La radio FM se concentre sur la mise en place de débats et de discussions interactives.

Thématiques portées durant le FSM 2013 : Changement étatique, processus démocratique à travers la naissance d’un nouvel État.

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur