Surplus People project (SPP)

Type : ONG

Effectif de l’organisation : 22 salariés

Pays : Afrique du Sud

Lieu d’intervention : Northern Cape (Namaqualand ; Hantam Karoo) ; Western Cape (Citrusdal ; Cape Town). National (plaidoyer).

Présentation de votre structure : SPP travaille dans le domaine de la réforme agraire et du développement rural, notamment en aidant les populations historiquement défavorisées à accéder à des terres et à développer des activités agricoles durables par la pratique de l’agro-écologie. En se positionnant dans les débats politiques, SPP et les fermiers noirs émergents qu’il accompagne militent en faveur d’un modèle agricole alternatif.

Actions menées actuellement :
1/ Transformation agraire : Echanges d’informations sur les politiques agricoles et les programmes aux niveaux national et régional. Planning et élaboration de stratégie en lien avec les populations pour demander l’allocation de fonds en faveur de l’agriculture au niveau des districts. Echanges, planning, réflexions stratégiques en vue d’influencer les plans de développement locaux et les budgets municipaux. Inciter les populations à engager un dialogue avec les propriétaires terriens (Etats, personnes privées, fermiers commerciaux, Eglise).
2/La souveraineté alimentaire via l’agro-écologie : Formations techniques (banques de semences, conservation de l’eau, agroforesterie) ; sur les opportunités de valeur ajoutée et- de transformation des produits. Mise en place de base de données avec des personnes ressources pour les agriculteurs. Echanges de pratiques entre fermiers et formations de formateurs. Cartographie des pratiques et des semences traditionnelles.
3/ Mobilisation et mouvements sociaux : Education populaire. Ateliers de femmes afin de faire émerger leurs besoins propres ainsi qu’une méthodologie adaptée à leur cas particulier. Forums publics et séminaires dans les communautés afin d’élever les consciences autour de la campagne pour la souveraineté alimentaire. Facilitation de sessions communes avec d’autres mouvements sociaux. Formation aux médias pour les leaders locaux et les jeunes (éducation, conscientisation via les radios locales). Renforcement des capacités des fermiers présents dans des institutions.

Thématiques portées durant le FSM 2013 : Souveraineté alimentaire ; transition écologique et sociale ; Agro-écologie ; partage richesses, investissements, accaparement terres.

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur