Caisse Centrale des Activités sociales du personnel des Industries Electrique et Gazière (CCAS)

Type : Comité d’entreprise

Effectif de l’organisation : chiffre 2011 : 3128 salariés CCAS + 3013 saisonniers

Pays : France

Lieux d’intervention : France et Hors métropole

Présentation de votre structure :
Issue du statut du personnel des industries électriques et gazières (IEG), La CCAS gère les activités sociales et de santé à l’échelle d’une branche regroupant près de 150 entreprises, et non simplement EDF comme on le dit trop souvent. Nous nous adressons à 650.000 personnes, soit 1 % de la population française, réparties sur l’ensemble du territoire.
La CCAS gère et développe l’ensemble des activités sociales centralisées que sont :

  • les vacances pour les familles, les adultes, les enfants (dès l’âge de 4 ans jusqu’à 20 ans),
  • l’action culturelle (1600 spectacles vivants programmés en 2011), les activités physiques, sportives et de loisirs (11 rencontres nationales sportives en 2011) et les actions de solidarité (1182 personnes en difficulté sociale ont pu partir en vacances durant l’été 2011 – disposition Bourse Solidarité Vacances),
  • la restauration méridienne du personnel actif près de 6 millions de repas servis en 2011 et également environ 6 millions en restauration de loisirs,
  • l’action sanitaire, sociale et de santé à travers des systèmes de prestations médico-sociales (centres de santé, centres d’accueil spécialisés), d’aides financières ou de dispositifs d’accompagnement aux personnes et aux familles (handicap, etc.)
  • la couverture assurances et prévoyance.

Actions menées actuellement :
- Développer l’offre de Vacances et leur contenu (en 2011 ce sont 436 052 bénéficiaires partis avec les activités sociales). Dans ce cadre, l’implication de la CCAS dans le champ de la solidarité internationale peut servir de levier pour :

  • rendre compte de la complexité et de la diversité des rapports « Nord/Sud »,
  • valoriser et favoriser l’engagement des agents des industries électriques et gazières dans des projets de coopération internationale.
  • Développer des relations internationales pour que la coopération industrielle s’appuie sur les besoins sociaux des agents et des populations. Il s’agit de réaffirmer l’enracinement des Activités sociales dans l’Economie sociale et solidaire. Dans ce cadre, la mise en œuvre de relations partenariales pérennes et plurielles est déterminante.

Thématiques portées durant le FSM 2013 :
Agir pour que la coopération industrielle s’appuie sur les besoins sociaux des populations. Il s’agit de réaffirmer l’enracinement des CE comme la CCAS dans l’Economie sociale et solidaire,
enrichir les questionnements de chacun, créer des liens et faire vivre des valeurs partagées comme la Solidarité, valeur fondatrice des Activités sociales,
participer au développement des besoins fondamentaux pour l’accès à l’eau et à l’énergie.

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur