Le Forum depuis ailleurs

, par  CRID

C’est ce qu’il manquait fondamentalement aux FSM. Depuis que les Forums sociaux mondiaux existent, les militants de tous bords se heurtent à des contraintes très pragmatiques pour y participer : pas le temps, pas l’argent, parfois des cas de conscience écologique de devoir prendre l’avion... Résultat : nous voyions chaque 2 ans partir vers le point centripète des mobilisations sociales de petits groupes de chanceux mandatés le plus souvent par leurs organisations pour vivre le melting-pot de l’altermondialisme, là où les idées et les identités se brassent et se fertilisent... Et nous écoutions, un peu envieux, les récits des chanceux revenus grandis et nourris (et bronzés !) de leurs multiples rencontres...

Cette ère des Forums sociaux mondiaux est désormais terminée. Car depuis 2 ans, le FSM se "démocratise" encore plus en pratique en ouvrant ses activités au-delà des frontières du hinc et nunc habituel. Ça s’appelle le "Forum étendu" et cela veut dire - pour faire simple - participer à une activité ayant lieu dans le cadre du Forum depuis là où on se trouve n’importe où dans le monde...

Quelle autre magie qu’internet pouvait le permettre ? Mais si, une autre mondialisation du Forum est possible !

C’est sans doute le Forum mondial de l’éducation en Palestine, en octobre 2010, qui a permis de saisir le précieux sens de cette possibilité des Forums étendus. Quel autre pays pouvait symboliser si fortement l’enjeu crucial de dépasser les frontières, les murs et les check-points pour réunir les sociétés civiles et compléter dans le "monde virtuel" le Forum du "monde réel", fragmenté entre Ramallah, Gaza et Haïfa. L’impact de ces connexions virtuelles en direct, par le biais de la vidéo notamment, n’est pas anodin pour nourrir une construction altermondialiste qui ne se développe pas que dans le monde des idées, mais soit aussi le résultat de réseaux de gens engagés qui se voient, s’écoutent et se connaissent encore davantage. Car paradoxalement, c’est étonnant à quel point une technologie aussi froide qu’internet peut véhiculer autant de liens humains, incarnés, pour une société mieux "mondialisée".

Pratiquement, les activités étendues des Forums sociaux se déclinent selon diverses options.

  • La plus simple consiste à "élargir" sur internet une conférence ou un atelier ayant lieu à Dakar par vidéostreaming en direct. Avec un chat comme Skype, les internautes, qu’ils soient seuls devant leurs écrans ou - bien mieux évidemment - rassemblés en réunion en France ou ailleurs, peuvent interagir avec les organisateurs de l’activité.
  • Pour un échange plus important entre un groupe à Dakar et un autre ailleurs dans le monde, le plus intéressant est la "rencontre à distance", qui se fait par le biais d’une visioconférence où les deux publics de chaque côté se voient et s’entendent mutuellement. Avec un peu de matériel et un bon calage en amont, cela permet des réunions de travail ou de vraies conférences "comme si on y était".
  • Mais les "activités étendues" dans le Monde peuvent aussi s’affranchir des contraintes internet car elles regroupent également toutes les réunions, conférences et autres forums sociaux locaux ayant lieu pendant le Forum, ou autour de ses dates, s’inscrivant dans le "processus" des Forums par son cadre de référence, sa philosophie et les thématiques abordées...
  • ...Et entre toutes ces modalités, de nombreuses possibilités de participer au processus du Forum Social Mondial à distance.
JPEG - 11.4 ko

Depuis une participation pionnière au FSM de Belem en 2009, cette possibilité nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre sur tous les continents... Ce sont aujourd’hui plus de 200 activités étendues qui sont prévues un peu partout dans le monde, dont plus de 70 rien qu’en France. Les initiatives françaises qui en découlent sont aussi convergentes sur le fond que variées sur la forme... Cette possibilité a ravivé les forums sociaux locaux dans toutes les régions et permis l’appropriation dans les réseaux des enjeux du Forum, souvent par des actions mutuelles entre différentes organisations, du Secours catholique à Attac en passant par des universités. Des occasions précieuses de faire participer les diasporas africaines au Forum et d’aborder les sujets au croisement des préoccupations du Nord et du Sud : la paysannerie, les migrations, la gestion publique des ressources naturelles...

De Briançon à Bressuire en passant par Paris, cette année 2011 va marquer un grand pas en avant dans l’appropriation de cette idée d’une alterparticipation au FSM...

Pour en savoir plus, contactez dakaretendu2011@wsf2011.org ou visitez la plate-forme expérimentale de capitalisation des activités étendues : http://openfsm.net/projects/fsm-etendu/project-home.

Navigation

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur