D’un retournement l’autre

, par  Attac

En partenariat avec Attac France, les Compagnies Fractal Julia et Ultima Chamada donneront plusieurs représentations de la pièce de Frédéric Lordon « D’un retournement l’autre » à Tunis pendant le FSM.

« Vos actes sont parlants, surtout leur hiérarchie qui disent quel est l’ordre dans lequel les gens sont servis : d’abord les créanciers, le peuple s’il en reste, voilà en résumé la trahison funeste » Le Nouveau deuxième conseiller au premier ministre, D’un retournement l’autre, acte IV, scène 3.

En partenariat avec Attac France, les Compagnies Fractal Julia et Ultima Chamada donneront plusieurs représentations de la pièce de Frédéric Lordon « D’un retournement l’autre » à Tunis pendant le FSM.

Depuis sa création en 2005, la Compagnie Ultima Chamada conjugue son objectif artistique avec l’engagement de l’équipe qui la constitue (comédiens, musiciens, techniciens), attestant d’une volonté d’ouverture sur la société civile, tant par les thématiques abordées, sociales ou économiques et leur portée politique, que par les actions mises en place telles que les débats avec le public qui seront proposés conjointement avec Attac France après les représentations.

Mercredi 27 mars-Campus El Manar - 16h
Jeudi 28 mars - Théâtre National 4ème art - 19h
Vendredi 29 et samedi 30 mars- Mad’Art, Carthage-20h

Créée à Paris en mars 2012, sur le thème de la crise financière et du jeu de pouvoir entre les acteurs économiques et politiques, la comédie de Frédéric Lordon, écrite en alexandrins, invite le spectateur à un décryptage des mécanismes économiques, légaux ou détournés, ainsi que des influences qui ont conduit à la situation de crise actuelle.

Mais le spectacle s’adresse surtout à la société civile, soucieuse et responsable, et contribue, par son aspect pédagogique, à une première étape préalable à toute mobilisation contre le capitalisme sauvage et l’obscurantisme qui l’accompagne. Répondant au besoin d’un large public de comprendre ce phénomène de crise « pervasive » à l’échelle mondiale et proposant une véritable démonstration de ses causes et de leurs effets, les débats s’orienteront sur l’impact de la crise en Europe et dans les pays méditerranéens et les dynamiques porteuses d’alternatives et de mobilisations.

Mise en scène par Luc Clémentin, et soutenue par le Conseil régional d’Île-de-France dans le cadre de la Permanence artistique, cette pièce s’adresse à ceux qui ont envie de mieux comprendre la crise mondiale en ouvrant le débat sur le contexte économique bien particulier de la Tunisie et des printemps arabes… On vous y attend nombreux.

Navigation

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur