La voix des femmes donne le "la" au FSM

, par  Ritimo

JPEG

Ce n’est pas un hasard si l’Assemblée des femmes s’est déroulée juste avant l’ouverture du Forum Social Mondial à Tunis, ce 26 mars.

L’amphi-théâtre du campus El Manar s’est rempli de femmes et d’hommes venus assister au rassemblement de militantes des quatre coins du monde provenant du Mouvement des Sans Terres brésilien, d’associations tunisiennes comme l’ATFD, mais également des associations de Libye, du Sénégal, de Pologne, une représentante des indignés espagnols, etc.

Bercées par les slogans scandés par les militantes égyptiennes, tunisiennes, algériennes, etc. les interventions se sont succédé en réaffirmant des valeurs de dignité et de participation politique et économique des femmes à leur société. Ahlem Belhaj de l’ATFD a rappelé l’importance d’occuper l’espace public et politique alors même que la constituante est en cours d’écriture. Elle a également dénoncé les politiques de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international qui participent aux blocages politiques et économiques du pays.

Une représentante d’une association polonaise a manifesté son mécontentement
face aux contraintes des réformes néolibérales qui écartent les peuples des biens communs et des biens sociaux.

Parmi la vague d’interventions, il a été rappelé l’importance de ces espaces d’échanges et d’inspiration qui participent à « globaliser les luttes et globaliser les espoirs », dixit la militante brésilienne du MST. Cette Assemblée a montré le dynamisme des femmes au sein des structures de la société civile et a donné le « la » au déroulement du FSM de par sa diversité de structure et les thématiques engagées.

Navigation

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur