Les griffes de la Révolution

, par  Attac

Vous les avez peut-être croisés au cours de vos pérégrinations tunisiennes.

Vous les avez peut-être croisés au cours de vos pérégrinations tunisiennes.

Ils sont partout : dans les marchés, le long des murs, autour des échoppes et dans les terrains vagues, dans les méandres de la Médina et même à l’ombre des chars de la Place de l’Indépendance.

Ils se prélassent mais ne dorment que d’un œil : ce sont les chats de Tunis, les gardiens de la révolution, dignes descendants de leurs homologues égyptiens incarnés par la déesse Bastet.
À propos des chats de Tunis, peut-être connaissez-vous Nadia Khari qui est une dessinatrice tunisienne, également peintre et enseignante aux Beaux-arts de Tunis.

Son chat, Willis From Tunis est né le 13 janvier 2011, durant le dernier discours de Ben Ali, juste avant sa fuite. Chroniquant les évènements de la révolution tunisienne sur les réseaux sociaux, Willis From Tunis est très rapidement devenu célèbre.

Plus d’un an après ces événements, le chat Willis continue aujourd’hui à croquer l’actualité tunisienne sur un ton d’humour grinçant.

Voir en ligne : Pour communiquer avec Willis

Navigation

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur