Forum social mondial : Coderre invité à s’excuser

, par  Pierre-André Normandin

Des artisans de la Campagne Boycott désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël demandent au maire Denis Coderre de s’excuser pour avoir associé leur mouvement à de l’antisémitisme.

Mercredi 10 août, le maire de Montréal a réagi aux appels lancés afin que la Ville de Montréal retire son financement de 30 000 $ au Forum social mondial (FSM) se déroulant présentement dans la métropole.

Disant ne pas endosser tous les propos tenus dans le cadre de l’événement, Denis Coderre avait déclaré : « Nous sommes contre le mouvement BDS et s’il y a quelque propos antisémite que ce soit, nous allons le condamner ».

Cette sortie n’a pas plus aux artisans de la campagne qui jugent ses propos « diffamatoires » et « calomnieux ». « Il est inacceptable que Monsieur Denis Coderre se livre à des propos qui laissent penser que la Campagne BDS est antisémite », écrivent-ils dans une lettre envoyée à La Presse. Ils précisent que leur mouvement « s’attaque à la politique de l’État d’Israël et non pas à ses citoyens ».

Trois organisateurs présents à Montréal dans le cadre du FSM demandent au maire de s’excuser pour ses propos. Ils l’invitent à « se défaire de ses préjugés à notre égard dans le but d’éviter tous types d’amalgames entre l’antisémitisme et la critique légitime des politiques coloniales d’un État ».

Navigation

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur