La Caravane des mouvements sociaux est arrivée à Dakar !

, par  CADTM

Ça y est, la caravane des mouvements sociaux est arrivée !
Première étape sénégalaise à Tambacounda, puis participation au forum féministe de Kaolack et enfin entrée en triomphe dans Dakar.
3.777 kilomètres ont été parcourus depuis Cotonou en 10 étapes riches d’activités militantes.

Arrivée dans la soirée du 2 février à Tambacounda, une conférence s’est tenue le lendemain sur les extractions minières et leurs impacts sur l’environnement. Plus de 200 personnes y ont participé. Notons qu’elle se déroulait en plein air, le long d’une voie passante, et que les interventions étaient traduites en Wolof, ce qui a permis une bonne visibilité et une participation large de la population de Tambacounda. Au delà de la question environnementale, la question de la souveraineté énergétique a également été abordée.
Pendant ce temps, un groupe de caravanier-e-s représentant-e-s du réseau CADTM, parti la veille de Tambacounda pour rejoindre Kaolack, participait aux débats sur le travail féministe réalisé par le CADTM. Les discussions avec les membres des différentes organisations du réseau ont permis une appropriation de ce travail et une amélioration de celui-ci par l’intégration des revendications spécifiques des femmes africaines.

Les femmes à l’honneur

Le 3 février au matin, le forum féministe de Kaolack a débuté par une cérémonie d’ouverture. Il est à regretter la présence d’autorités locales, accompagnées de policiers en arme qui cherchent à travers ces activités à légitimer leur travail, bien loin des revendications des femmes et du travail des mouvements sociaux.

Une séance plénière s’est ensuite tenue, rappelant les oppressions spécifiques des femmes et la nécessité des luttes pour une émancipation de toutes.
Le retard accumulé n’a permis la tenue que des cinq ateliers (voir le programme complet) matinaux. Ce forum, qui s’est clôturé par la lecture d’une déclaration finale et a réuni plus de 700 personnes, constitue un succès, particulièrement pour le CADTM qui a mis à disposition de nombreuses femmes son analyse sur le patriarcat, les luttes et les alternatives.

JPEG

Le 4 février, une grande marche de clôture était organisée. Réunissant plus de 500 personnes, elle a permis une visibilité des luttes féministes dans la ville de Kaolack. Les slogans scandés par les manifestant-e-s, la musique et les banderoles donnaient un air festif et combatif à la marche. Les militant-e-s du CADTM avaient confectionné des drapeaux tunisiens.
_Directement après cette activité, les caravanier-e-s ont repris la route pour atteindre Dakar dans la soirée.
Cette dernière étape était chargée d’émotions, le groupe de caravanier-e-s CADTM a vécu de nombreuses expériences au cours de ce voyage, qui ont réellement fédéré le réseau autour de ses luttes et principalement autour de la revendication de l’annulation de la dette !

La lutte et l’aventure continuent à Dakar pendant le FSM et au delà !

Navigation

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

0 sites référencés dans ce secteur