FIP

Plus de 80 plates-formes nationales et coalitions régionales d’ONG réunies dans un espace permanent d’échanges, de coopérations et d’initiatives.

C’est au terme d’une conférence internationale, qui les a réunis pour la première fois à Paris les 27 et 28 octobre 2008, que les représentants de 82 plates-formes nationales et coalitions régionales d’ONG d’Afrique, d’Amérique Latine, d’Europe et d’Océanie ont décidé de créer le Forum international des plates-formes nationales d’ONG (FIP), un espace permanent d’échanges, de coopérations et d’initiatives.

Le Forum international des plates-formes nationales d’ONG est animé par un Groupe de facilitation mandaté pour une période de deux ans et composé des cinq plates-formes qui ont lancé le processus (voir l’historique du processus) :
- ABONG (Brésil),
- ACCION (Chili),
- CONGAD (Sénégal),
- Coordination Sud (France),
- VANI (Inde),
ainsi que de cinq plates-formes nationales ou coalitions régionales originaires des régions ayant depuis rejoint le processus :
- PIANGO (Îles du Pacifique),
- InterAction (États-Unis),
- Espace Associatif (Maroc),
- CNONGD (République démocratique du Congo),
- SADC-Council of NGOs (Afrique australe).

Le site portail du FIP : www.ong-ngo.org

Coordination SUD, en lien avec ses partenaires et homologues, respectivement les plates-formes nationales d’ONG du Brésil (ABONG), du Chili (ACCION), du Sénégal (CONGAD) et de l’Inde (VANI), a contribué à la création d’un site portail, appelé d’abord Centre de Ressources International (CRI), puis simplement www.ong-ngo.org.

Ce site web, www.ong-ngo.org, animé en 4 langues (français, espagnol, portugais et anglais), identifie l’ensemble des plates-formes nationales d’ONG référencées dans près de 80 pays.

Il permet à toute ONG, journaliste ou citoyen de se mettre en relation avec le ou les collectifs nationaux d’ONG des 5 continents, saisir leur mode d’organisation et de représentation, et prendre connaissance de la vie associative locale.

Cet instrument, véritable outil de coopération, a pour objectif de rendre visible les positions des ONG regroupées nationalement sur les grands enjeux nationaux, régionaux et internationaux qui les concernent directement.

Il entend également faciliter l’échange de bonnes pratiques pour renforcer les capacités des ONG et la qualité de leurs actions sur le terrain, et saisir les modalités d’interaction entre ONG et pouvoirs publics en vue d’élargir l’espace dédié aux organisations de la société civile et la reconnaissance effective du droit d’association.

A l’heure où la mondialisation des échanges voit de plus en plus s’imposer le point de vue d’un nombre limité d’acteurs dominants, cette concertation entre plates-formes nationales d’ONG entend faciliter la participation des collectifs d’ONG nationaux, tout particulièrement du Sud, et ainsi contribuer à démocratiser les débats autour des grands enjeux internationaux.

Voir en ligne :

Suivez-nous

Sites favoris Tous les sites

15 sites référencés au total